Comment peindre et restaurer votre vieux bureau en bois ?

En fait, les designers et les menuisiers ne sont pas les seuls à pouvoir retoucher un bureau. En quelques étapes, vous pouvez donner un nouveau souffle à votre ancien bureau, que vous ayez ou non déjà manié du papier de verre. Et techniquement, vous n’aurez même pas besoin de papier de verre si vous prévoyez de peindre la surface plutôt que de la restaurer. Voici vos options si vous souhaitez sauter cette étape. Une fois que vous avez fini votre plateau principal, vous pouvez utiliser toutes vos nouvelles connaissances sur une vieille commode branlante que vous avez chez vous, sur cette table d’appoint qui pourrait être vraiment géniale sans une nappe, sur ce buffet…. Allez vous avez compris. Alors voici comment procéder.

Tout d’abord, achetez quelques fournitures

  • Spray nettoyant tout usage et un chiffon ou des serviettes en papier
  • Papier de verre grossier (grain 60, 120 et 360)
  • Un bloc ou une ponceuse mécanique
  • Un chiffon propre et sec
  • Teinture (ou primaire) et peinture

Afin de vous rendre toujours plus de service, Bureau confort vous a réserver une liste des éléments à prévoir ici :

Le spray nettoyant multiusage

Le spray est pratique lorsque la surface à nettoyer est vraiment ancienne et parfois grasse.

Une ponceuse mécanique pour poncer sans se blesser

Avec une ponceuse mécanique le travail est plus rapide. Cependant, pour une qualité de finition optimale, il est conseillé de s’équiper de petit bloc de ponçage afin d’être très précis dans les petits gestes qui feront la différence sur le rendu final.

Le chiffon

Pratique et pas que pour essuyer la poussière sur le vieux bureau.

Le papier de verre

Il est primordial d’être bien équipé, avoir du papier de verre en grains 60 pour décaper la surface. En grains 120 pour équilibrer et préparé le bois et en 360 pour les parties parfois sensibles du meuble.

La teinture

Vous pouvez opter pour la teinture mais vous constaterez plus bas que nous conseillons d’autres pratiques pour un rendu au top !

Ou directement de la peinture

Si le meuble est vraiment trop abîmé ou que c’est simplement votre souhait de le voir changer de style, alors choisissez votre couleur préférée.

La méthode pour peindre et restaurer votre vieux bureau en bois

refaire son ancien bureau comme un professionnel

Voici comment refaire un votre bureau :

Comprendre avec quoi vous travaillez.

Les designers de meubles vous mettes en garde contre le fait de « faire attention au niveau de détail de la pièce avant de commencer. Les meubles super décoratifs vont être fastidieux, donc si vous n’avez jamais fait de retouches, évitez les pièces avec trop de détails sculptés à la main, avec des fines finitions ou rempli de coins serrés ». Le bois massif est un meilleur candidat pour la finition que le placage, qui a tendance à être plus fin. Et d’ailleurs, n’essayez pas non plus de refaire du laminé – c’est du plastique. Si vous n’êtes pas sûr du type de bois avec lequel vous travaillez, il faut bien examiner le motif du grain : « S’il se répète sur toute la largeur du grain, c’est du placage, car il a été découpé en rotation à partir d’une seule bille pour en faire une feuille.

Une surface propre, propre et vraiment propre.

La plus grande erreur que font les débutants en matière de finition est de ne pas passer assez de temps à préparer la surface. Avant même de décaper la finition actuelle, nettoyez soigneusement toute saleté, huile ou graisse (sinon, vous ne ferez que poncer tout cela dans le bois pendant que vous poncez). Utilisez vos produits de nettoyage habituels, comme un nettoyant universel.

Décoller la première finition.

Commencez par votre papier de verre le plus rugueux (60 grains), puis poncez en suivant le grain pour vous débarrasser de ce qui est sur la surface (vernis, vieille peinture, etc..). Vous obtenez des points de bonus si vous faites tout cela à la main, bien sûr, mais une ponceuse mécanique rendra le travail plus facile. Quelques idées pour vous équiper ci-dessous :

Maintenant, essuyez votre bureau avec un chiffon pour le débarrasser de la poussière, puis recommencez, cette fois-ci avec vos grains 120.

une étape très importante dans la restauration d'un meuble ancien : le ponçage

Appliquez votre nouvelle couleur sur votre bureau – ou mieux encore, pas de couleur du tout (teinte).

Une fois que le bois brut est à nu, il est conseillé de directement appliquer de l’huile pour nourrir intensément le bois. Les huiles pour meubles s’intègrent et protègent le bois au-delà de la surface, elles peuvent être réappliquées à l’avenir et font ressortir les couleurs riches du bois sans brillance. Essayez l’huile de teck pour les bois plus denses, ou l’huile de tung ou encore de l’huile danoise pour une finition tout usage.

Un fois le bois brut retiré, pensez à appliquer de l’huile

Victoria

Si vous n’aimez pas la couleur naturelle du bois, trouvez une teinture qui vous plaise, mais n’essayez pas de reproduire la couleur de la pièce d’origine. Si une seule section est endommagée, vous devrez refaire la finition de toute le bureau plutôt que d’essayer de faire une finition par taches. Aucune teinture ne pourra égaler la façon dont le vieux meuble en bois en noyer de votre grand-père a vieilli. C’est le résultat de longues heures de soleil pénétrant par la fenêtre pendant 60 ans. Si vous tachez, essuyez tout, appliquez une couche, laissez sécher, puis passez votre meilleur papier de verre (vous vous souvenez ? le 360 grains) et essuyez la poussière. Appliquez une autre couche, et encore une autre si vous le jugez bon, tout dépend de la profondeur de la couleur que vous recherchez.

Si vous appliquez une couche primaire et que vous peignez, poncez la couche d’apprêt dès qu’elle est complètement sèche, puis passez à la peinture. Mais retenez bien que la peinture n’est pas aussi durable qu’une huile, surtout pour un meuble très fréquenté comme un bureau.

Restaurer son bureau ancien : la finition.

Si vous optez pour la voie de l’huile, vous avez terminé il y a une étape. Prenez une bière ou un autre petit remontant, vous l’avez mérité ! Les teinturiers et les peintres recommande une couche transparente pour aider à la longévité. Recherchez le polyuréthane ou le polycrylique, qui nécessitent tous deux deux deux couches. Poncez entre les couches avec votre papier à grain fin pour une finition de qualité professionnelle.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *