Tout savoir sur la norme BIFMA

BIFMA est un organisme sous ANSI (The American Institute) qui est spécialisée dans l’élaboration de normes. Il énonce les critères minimaux pour qu’un produit soit durable et sécuritaire. En ce qui concerne un fauteuil de bureau, il s’agira par exemple d’évaluer la résistance de l’assise, du dossier, etc. Dans cet article, nous parlons de la norme BIFMA et de ses avantages pour l’utilisateur d’un bureau.

Que dit la norme BIFMA ?


BIFMA est mis pour Business and Institutional Furniture Manufacturer’s Association. Il s’agit en effet d’une organisation à but non lucratif qui s’est intéressée au bien-être des utilisateurs d’un bureau. La structure a normalisé un ensemble de tests pour s’assurer de la qualité d’un fauteuil de bureau. Ces essais sont essentiellement orientés vers le dossier, l’accoudoir, le piètement et le repose-pied pour lesquels on examine la résistance et la capacité à supporter le poids des utilisateurs.

Selon cette norme, il existe trois catégories de chaises à savoir les chaises inclinables, les chaises à inclinaison fixe mais à dossier inclinable et les chaises à inclinaison fixe et à dossier fixe. Selon la norme BIFMA X5.1, un ensemble de 24 tests pourrait permettre d’évaluer la qualité d’un fauteuil de bureau. Il faut cependant noter qu’il est inutile d’effectuer tous ces tests sur tous les fauteuils. Selon le type de fauteuil, il existe quelques tests spécifiques à réaliser puisque chaque test permet en réalité d’évaluer une option spécifique de la chaise. Ainsi, si l’option à évaluer n’est pas offerte sur la chaise, les essais ne peuvent pas s’appliquer.

Voici quelques essais qu’il faudrait réaliser sur les fauteuils de bureau selon la norme BIFMA X5.1 :

  • Essai de résistance de dossier
  • Essai de piètement
  • Essai du lâché de fauteuil
  • Essai de rotation
  • Essai du mécanisme anti-retour
  • Essai de durabilité de l’assise
  • Essai de stabilité
  • Essai de résistance des accoudoirs (verticaux et horizontaux)
  • Essai de durabilité du dossier
  • Essai de durabilité des roulettes
  • Essai de charge du repose-pied

Par exemple, les essais de durabilité des roulettes et les essais de rotation peuvent se réaliser sur les trois types de fauteuils de bureau. En revanche, les essais du mécanisme anti-retour ne se réalisent que sur les deux premiers types de chaises.

Aussi envisage-t-on lors de l’exécution d’un programme de tests, le pire cas en fonction du type de chaises. Ainsi, on arrive à optimiser les coûts des essais et on aura à utiliser probablement moins de matériel pour leur déroulement.

Pourquoi une norme fauteuil bureau BIFMA ?

Pour la conception d’équipements comme une chaise ergonomique, il faut nécessairement un repère, des standards de fabrication. Une chose est d’avoir des normes et une autre est que celles-ci répondent aux besoins des utilisateurs. Pour les chaises, les standards jusqu’alors utilisés ne prenaient pas en compte les réalités des utilisateurs modernes puisque vieux de plusieurs décennies. Il fallait donc de nouvelles normes.

En effet, les études ont montré que le taux de personnes obèses a augmenté ces dernières années, notamment dans le nord de l’Amérique où on estime à 25 % la proportion de personnes obèses. La conception des chaises ergonomiques doit donc s’appuyer sur des standards plus récents. Un fauteuil de bureau doit donc s’adapter à la taille et au poids de l’utilisateur.

Un souci se pose alors : parvenir à réaliser des fauteuils aussi bien utilisables par les petits que les grands. Dans ce sens, plusieurs compagnies se sont spécialisées dans, soit dans la catégorie de fauteuils pour petits, pour grands et d’autres encore pour toute la population. Les personnes pesant jusqu’à 112 kg peuvent utiliser les fauteuils dits 24h. Au-delà de ce poids, elles doivent recourir aux chaises bariatriques.

La norme BIFMA a été écrite depuis 1974. Elle permet d’évaluer les performances tant des chaises de bureau pivotantes que celles des chaises à mécanismes plus simples souvent réservées aux visiteurs. Les essais contenus dans la norme BIFMA X5.1 (publiée en 2011) permettent de concevoir des chaises pour utilisateurs pesant jusqu’à 253 lbs, soit 115 kg.

La norme BIFMA X5.11 est dédiée aux utilisateurs ayant une masse corporelle plus importante et pouvant aller de 253 lbs à 400 lbs soit de 115 kg à 181.5 kg. Aussi doit-on souligner que les normes BIFMA ont un cycle de révision de 5 années.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *